Friends link: C2010-590 C2010-599 C2090-913 CA0-001 CTFL-001 E20-324 HH0-130 JN0-101 JN0-692 M2020-622 M2040-656 MB2-866 P2040-052 PK0-003 S10-101 S90-02A ST0-120 TB0-118 70-410 MB2-703 200-120 70-461 C_TADM51_731 350-001 70-411 MB2-700 400-101 MB2-702 070-410 70-462 EX300 070-461 070-462 VCP-550 70-243 70-480 C_TAW12_731 JN0-102 70-483 70-488 700-505 70-347 070-347 70-486 MB2-701 070-346 100-101 70-346 700-501 70-412 C4090-958 EX200 070-463 70-331 70-457 HP0-J73 070-412 MB6-700 70-414 MB5-705 MB6-886 070-486 C4040-108 M70-101 OG0-093 117-102 1Z0-481 350-018 646-206 A00-240 NS0-504 VCP550 070-480 220-802 640-554 70-466 MB7-702 70-417 74-335 C2090-303 070-243 070-417 1Z0-060 70-460 70-487 M70-301 MB6-869 1Z0-144 1Z0-599 400-051

Nouvelle vie en Bretagne

le 29 December 2011 dansJ'ai quitté Paris

Cela fait 6 mois à présent que j’ai emménagé en Bretagne (à Ploemeur, près de Lorient). Après avoir quitté Paris, Tours était déjà un changement important, la Bretagne encore plus avec l’éloignement (>3h de Paris) et le décor bien différent. Pour l’instant je n’ai connu que le meilleur : la maison blanche aux volets bleus, le grand jardin, la plage à pied, les ballades et les footing sur les sentiers côtiers, les langoustines fraichement pêchées de la nuit, le beurre et les œufs de la ferme d’à côté, les grillades au barbecue, l’école à 1min à pied, les matchs du FC Lorient au bar du port, etc.

Pour autant, je reste un “gars de Paris” et j’ai toujours besoin d’y retourner : aussi bien pour le boulot que pour les amis. Alors je continue de faire l’aller retour quasiment chaque fin de semaine. Le trajet étant plus long je voyage à présent en 1ère classe. Ce qui me permet d’être plus à l’aise mais surtout d’avoir le courant pour brancher mon ordinateur ! Indispensable pour pouvoir travailler et enchainer films et séries pendant le trajet.

J’ai pris un abonnement Fréquence qui me coûte 649€ pour un an. Ce qui me permet de faire l’aller-retour au prix forfaitaire de 128€ (quelque soit le jour et le moment auquel je réserve). Un coût relativement important qui est là encore (Cf. sujet “Paris / Tours“) à mettre en balance avec les économies réalisées par ailleurs (loyer, alimentation, etc.). Et qui me permet aussi de profiter de ce qui n’a pas de prix : un cadre de vie confortable, paisible, un peu sauvage même on peut dire.

Rendez-vous à la fin de l’hiver à présent…

PS : j’en profite pour vous signaler un article paru dans Glamour.com qui a pour sujet “Quitter Paris” et pour lequel j’ai apporté mon témoignage. Au moins une fois dans ma vie je pourrais dire que j’ai contribué à un article de Glamour :-)

Paris / Tours tous les jours en train

le 31 January 2011 dansJ'ai quitté Paris

Il y a près de 4 ans maintenant, j’ai quitté Paris pour m’installer à Tours. Ma chérie a trouvé un boulot sur place et j’ai fait l’aller/retour Paris quotidiennement pendant près de 2 ans grâce au TGV. Je m’étais promis de prendre le temps un jour de revenir sur cette période pour proposer un témoignage à ceux qui seraient tentés par l’aventure. Je me souviens qu’à l’époque j’avais fait pas mal de recherches pour savoir comment les personnes dans la même situation le vivaient.

Quitter Paris ?

Comme beaucoup, on a commencé à penser quitter Paris lorsqu’on a emménagé ensemble (1200€ pour 60m2, ça fait réfléchir). Et encore plus sérieusement à la naissance de notre première fille. Une période où on commence à rêver d’un petit carré verdure pour voir son nain courir en liberté plutôt que de se battre avec la poussette dans la cage d’ascenseur. En parlant de maisons, j’avais dis une fois à ma chérie que je préférerais encore vivre en province qu’en banlieue parisienne (ndlr : j’ai grandi en banlieue, je connais déjà). Et elle m’a pris au mot le jour où elle est partie passer un entretien à Tours.

-Elle : Il me tente bien ce boulot.
-Moi : mais tu vas faire comment, tu vas aller à Tours tous les jours ?
-Elle : non, TOI, tu vas aller à Paris tous les jours.

En y réfléchissant quelques secondes de plus, c’est vrai que c’était plus logique ainsi :)

Déménagement

Nous avons donc quitté sans regrets nos 60m2 parisiens pour une maison de 135 m2 située stratégiquement à 10 minutes de la gare. Rapidement, lorsqu’on a commencé à gouter aux joies du jardin et des grands espaces, on s’est dit qu’il serait compliqué de faire demi-tour. J’ai pris mon premier TGV un matin à 8h pour arriver 1h plus tard en gare Montparnasse. J’avais jusque là la chance d’habiter à 15 minutes du travail mais comme je disais en relativisant : 1h c’est le temps que je m’étais également pour venir à Paris quand j’habitais… à 30km (en banlieue parisienne). Et le TGV est quand même nettement plus confortable.

Budget

Attention par contre, prendre le TGV tous les jours revient nettement plus cher que le RER. Entre l’abonnement (forfait) et les réservations (néanmoins obligatoires) il faut compter un budget de 600€. Donc autant dire que si on est seul et qu’on gagne le SMIC, ça ne vaut pas le coup. Mais sur un budget à 2, on s’y retrouve car le logement est moins cher, l’alimentation est moins chère, les loisirs sont moins chers… Et on a arrêté de payer des contraventions pour la voiture tous les mois ! Et le cadre de vie est tout simplement différent.

Train/Train

Les jours sont rythmés par les horaires de train. Pas question de trainer le matin : si on loupe le train, il n’en passe pas un autre 2 minutes plus tard. Il y a eu des départs matinaux un peu précipités. Le calme du TGV pendant 1h est par contre appréciable : on peut continuer à somnoler, retirer ses desert boots, voyager en musique, regarder une série, lire ses mais, etc. Au retour : pas question de faire des heures supp au boulot, il y a un train à prendre (je peux pas j’ai un train à prendre, hey).

Je mettais 1h20 porte à porte. Départ le matin à 8h, arrivée au boulot à 9h20 (je travaillais à 10 minutes de Montparnasse). Retour le soir à 18h30, arrivée à la maison à 19h50. Des journées bien remplies mais sans exagération non plus ! Au fil des jours, on se rend compte qu’on est loin d’être seul à faire l’aller retour quotidiennement. De nombreux visages deviennent familiés. Les matins sont calmes, les retours plus bruyants avec les touristes (surtout le vendredi).

Tours

L’un comme l’autre nous ne connaissions absolument pas Tours. Et on n’y connaissait personne. Le cœur historique de la ville est agréable. Ainsi que les bords de Loire pour les promenades à pied ou à vélo. C’est tranquille : pas d’embouteillages, pas de stress, de bons produits, quelques animations sympathiques tout au long de l’année comme le marché de Noël, la Foire, des salons, etc. Mais je dois avouer que je n’y suis jamais vraiment senti chez moi : sans doute parce que j’ai toujours considéré Tours comme une étape.

Ma petite entreprise

Au bout de quelques mois j’ai commencé à ressentir à une certaine lassitude avec tous ces aller/retour. J’étais parti avec l’idée de me mettre un jour à mon compte et j’ai accéléré les choses en faisant une demande de temps partiel pour création d’entreprise en 2007 (Cf. sujet “temps partiel pour création d’entreprise“). J’ai en quelque sorte couper le cordon avec Paris fin 2008 : j’ai démissionné pour me consacrer à 100% à ma petite entreprise (Cf. sujet “100% blogueur“).

Depuis j’ai changé d’abonnement TGV : “fréquence” contre “forfait” car je ne fais plus qu’un A/R sur Paris. Venant en plus à des heures décalées, je paie mes billets que 40/50€. Ne faire un A/R qu’une fois par semaine pour 2 jours, c’est vraiment l’idéal. Je profite aussi bien des avantages de la province que ceux de Paris. Je vais bientôt clôturer ma 3ème année comptable. Ma petite entreprise se portant bien on a pris la décision de passer à l’étape suivante : on va quitter Tours cet été pour s’éloigner encore un peu plus. Direction l’océan. A suivre…

Journée tranquille

le 16 June 2009 dansJ'ai quitté Paris

Aujourd’hui, je me suis accordé une petite pause dans ma nouvelle vie d’entreprenaute. Dans la même journée, j’ai fait 1h de vélo, une sieste et j’ai cueilli 3 Kg de fraises ! Il y a des jours comme ça, je suis content d’avoir un blog aussi inutile que celui-ci pour raconter des choses tout aussi inutiles :) Vive les fraises !

fraises